Les huit branches du yoga

Selon la yogathérapeute Jennie Lee, les huit concepts du yoga plus communément appelés branches du yoga peuvent être considérés comme des directives afin de vivre une vie saine, de parvenir au bonheur durable et une paix intérieure. Dans son livre L’art complet du yoga, ces techniques sont les fondements philosophiques de la pratique yogique dont chaque concept possède sa propre notion afin de former un tout.

Les Yamas

Il s’agit de cinq notions morales pour entrer avec sa nature. Ces bases du comportement rendent la vie plus égayante et plus satisfaisante spirituellement.

  • Ahimsa

Soit la «non-violence» ou «comment ne pas nuire» à soi-même et à autrui. Pour cela, il faut arriver à la paix intérieure grâce au respect, à l’altruisme et à la considération. Plus précisément, rester serein face aux conflits et devenir conscient des tendances à juger puis critiquer afin d’en limiter leurs impacts à l’aide de la compassion.

  • Satya

Ou «l’honnêteté par la vérité» consiste à être sincère envers vous-même, c’est-à-dire reconnaitre et accepter vos limites, vos faiblesses et vos peurs. Toutefois, toute vérité n’est pas bonne à entendre, c’est pourquoi il est important de révéler une vérité avec l’intention de ne pas nuire autrui dans le but de faire grandir la ou les personne.s en question. L’honnêteté permet de créer un lieu sûr pour construire une relation authentique avec vous-même et autrui.

  • Asteya

«La générosité» ou «ne pas voler» consiste à avoir de la gratitude pour ce que vous possédez déjà. En outre, la charité c’est aussi offrir vos services de façon désintéressée dans l’objectif de dépasser le moi égoïste et ses désirs pour vous mettre au service des autres sans attendre un quelconque retour en échange. Ainsi, le bénéficiaire percevra de l’amour tandis que le donneur éprouvera le bonheur de donner gratuitement. Cultiver la charité ou générosité honnête permet d’arriver à la reconnaissance et au contentement.

  • Brahmacharva

C’est-à-dire la «maitrise de soi» ou la «modération» consiste à être attentif aux habitudes et aux désirs non durables qui ont tendance à vous épuiser au quotidien afin d’acquérir une plus grande expertise de soi, de vous-même. Effectivement, trop dépenser de votre énergie vitale, ruminer le passé et craindre le futur entrainent épuisement, fatigue et déséquilibre dans votre for intérieur. Pour mieux se centrer sur le soi intérieur, vous-même, il vous est également conseillé de laisser tomber les activités et les relations accessoires et de se défaire de l’aspect matérialiste. En outre, vous pouvez écouter votre corps qui agit comme système de jauge pour apprendre comment fonctionne la répartition de votre énergie.

  • Aparigraha

Soit la «reconnaissance» est le fait d’admettre ce qui est présent, d’apprécier et d’être satisfait de l’instant présent, mais aussi de lâcher prise ce qui ne vous est plus utile. En effet, le bonheur ne découle pas des richesses et du confort matériel, il se trouve dans la paix et dans les choses acquises de façon immatérielles.

 

Cette première notion des huit branches du yoga, les Yamas peuvent être définis comme des conseils de vie applicable tous les jours afin de rendre celle-ci plus agréable. Les Yamas sont la base du yoga et vont servir de préceptes pour les prochains concepts nécessaires au bonheur durable et véritable.

Par Fanny Matthias Tomé