Les Niyamas, d’après Jennie Lee dans L’art complet du yoga, peuvent être définis comme cinq pratiques pour évoluer vers l’harmonie et par conséquent tendre vers de meilleures relations avec vous-même. Ils viennent compléter la mise en application des Yamas vu dans le premier article de la série « Les 8 branches du yoga ».

  • Shaucha

Autrement appelé «la pureté» vise à se défaire de ce qui vous tracasse et inquiète dans la vie et dans l’esprit afin de purifier votre intérieur en respectant ce qui est le plus important. Plus précisément, cette notion consiste à se désencombrer des pensées négatives et à clarifier les propriétés mentales, physiques et émotionnelles afin de se réapproprier un état de bonheur naturel. Le choix conscient d’une attitude positive enthousiaste est ce qui aide le plus à faire disparaitre les obstructions mentales et émotionnelles intérieures qui aliènent alors la sagesse et la joie.

  • Santosha

Soit le «contentement» est la régulation du désir afin d’apprécier ce qui existe au lieu de chercher sans relâche quelque chose et de s’autocritiquer en réaction à quelque chose ou quelqu’un. La satiété consiste à cesser de se plaindre à propos des choses irritantes et d’accueillir avec bienveillance ce qui ne répond pas à vos désirs. En effet, il faut accepter l’échec avec élégance et le voir comme productif, soit, plus attentivement former l’esprit à percevoir le bon côté des situations même lorsque celles-ci sont déplaisantes. Il faut ainsi voir les expériences de la vie comme des occasions de grandir et d’en tirer des leçons.

  • Tapas

En d’autres termes «l’action juste» ou «persévérance» consiste à vivre de manière disciplinée afin d’acquérir le bonheur véritable durable au lieu de se laisser guider par les impulsions et les plaisirs de courtes durées. Il faut alors faire preuve de volonté, source d’énergie qui est le lien entre la pensée positive et la manifestation concrète. Stimulée par émotions positives, la volonté est ainsi une composante essentielle au bonheur. Il est donc important de faire preuve de volonté tant pour réaliser vos projets et vos souhaits que pour vos changements intérieurs comme extérieurs. Plus précisément, la force de la volition brise les habitudes qui nuisent au bonheur.

  • Swadhyaya

Ou «l’étude de soi» est l’analyse des imperfections humaines. Cette analyse n’est pas censée vous décourager, mais au contraire elle vise à vous fournir un accès pour trouver la voie qui vous mènera à votre véritable nature. Cette épreuve consiste à éliminer les émotions néfastes comme la peur, le doute, l’égoïsme et l’égocentrisme afin d’activer l’intuition profonde qui agira tel un guide vers les meilleures réponses aux défis de la vie. En somme, il faut que vous soyez introspectif sur vous-même pour vous réapprendre à vous connaitre afin de communiquer ouvertement et honnêtement vos désirs.

  • Ishwarapranidhana

Autrement décrit comme «la dévotion» est considérée comme une solution afin d’atteindre de vastes réserves d’amour autour et en vous. Mais il s’agit également de se libérer du désir de tirer profit de ses actions pour atteindre le bonheur qui arrive dans ce cas comme une récompense. Ce lâcher-prise consiste à ne pas lutter contre ou se laisser ronger par le désir de voir les choses se dérouler comme vous le désiriez.

 

Tout comme les Yamas, les notions de Niyamas constituent la base du yoga. Les Niyamas sont les rudiments qui vous aident à vous améliorer intérieurement et extérieurement afin d’évoluer vers une vie harmonieuse.

Par Fanny Mattias-Tomé